Centre Communal d’Action Sociale (CCAS)

Imprimer Imprimer

Qu’est-ce qu’un CCAS ?

Chaque commune doit créer un CCAS. C’est une obligation légale, toutefois dans de nombreuses communes, en raison de leur faible population, ce service est réduit à un simple relais d’informations. Parfois un groupement de communes, constitué en établissement public de coopération intercommunale, peut créer un centre intercommunal d’action sociale (CIAS).

Le CCAS ou le CIAS est un établissement public administratif, qui propose un ensemble de prestations pour remédier aux situations de précarité ou de difficulté sociale touchant notamment les familles, les personnes âgées, les personnes sans emploi et les personnes en situation de handicap.

Quels sont les objectifs de ce service?


Le CCAS anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune et met en œuvre des missions d’aide et d’accompagnement. 

Quelles sont les prestations proposées ?


Le CCAS propose des actions de prévention et d’accompagnement en liaison étroite avec les institutions publiques et privées (CAF, Conseil départemental, MSA, associations).
À ce titre, le CCAS développe différentes activités et missions légales ou facultatives, directement orientées vers les populations concernées. Les services proposés sont en rapport avec la taille de la commune.

Le CCAS a des attributions obligatoires et des attributions facultatives.
Le CCAS se mobilise principalement dans la lutte contre l’exclusion (notamment par les  aides alimentaires) et le soutien au logement (notamment des personnes âgées et des familles en difficultés).

Par ailleurs, il propose un accueil, l’orientation et l’accompagnement des usagers, des actions générales de prévention et de développement social, un soutien aux démarches administratives (instruction de dossiers d’aide sociale légale, ouverture des droits aux prestations légales comme RSA, aide au logement etc.), des animations sociales et culturelles ponctuelles.

Qui peut bénéficier du CCAS ?


Ce service de proximité est dépendant de la politique sociale de la commune ou de la communauté de communes.
Le CCAS intervient auprès d’un public ciblé à savoir en général :

  1. les personnes âgées,
  2. les personnes handicapées,
  3. les enfants,
  4. les familles en difficulté,
  5. toute personne en situation d’exclusion.

Quelles sont les formalités à accomplir ?

Le public de la commune y est conseillé sur les droits sociaux, orienté vers les partenaires locaux ou directement pris en charge.

Quand et comment se font les interventions ?


Le CCAS intervient suite à une demande de la personne concernée, son entourage ou interpellé par un professionnel ou bénévole.
Les usagers sont accueillis en mairie par une personne qui est chargée de les orienter en fonction du degré d’urgence et de la nature de la demande vers un travailleur social du CCAS ou vers un partenaire (services du Conseil départemental, association …).

Pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer, des visites à domicile sont organisées.

Quel est le coût du service ?


Le Centre communal d’action sociale dispose d’un budget autonome qui prend notamment en compte le personnel nécessaire à l’accomplissement de ses actions.
Le service est gratuit pour les personnes concernées.

En savoir plus

Il convient de se rapprocher de sa mairie.


Share