Dispositif MAIA dans les Vosges

Imprimer Imprimer Mise à jour le 24/05/16

Qu’est ce que le dispositif MAIA dans les Vosges ?

Issu   du   Plan  National  Alzheimer,  le  dispositif   MAIA (Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’aide et de soins  dans le champ de l’Autonomie):

  1. a pour mission de simplifier et faciliter le parcours d’aide et de soins de la personne âgée en perte d’autonomie
  2. s’adresse à tous les partenaires des champs sanitaire, social et médico-social intervenant auprès des personnes âgées dépendantes de plus de 60 ans, atteintes ou non de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

Il est composé:

  1. du financeur (Agence Régionale de Santé)
  2. du porteur (Conseil départemental dans les Vosges)
  3. du service MAIA proprement dit
  4. des nombreux partenaires du territoire (CLIC, EHPAD, EMS, Etablissements de soins, SAAD, SSIAD, médecins, paramédicaux, caisses de retraite, tutelles, justice, associations d’usagers…) désireux de s’impliquer dans le dispositif.

Le service MAIA est composé d’un pilote et deux ou trois gestionnaires de cas complexes qui ont des missions différentes tout en étant complémentaires.

Ce dispositif  ne se superpose pas aux structures de coordination déjà existantes. Il s’appuie sur les ressources locales pour les faire évoluer vers un mode d’organisation dit « intégré ».
Il n’assure pas l’accueil physique des usagers.

Quels sont les objectifs de ce dispositif ?

  1. Optimiser et simplifier les parcours de soins et d’aides
  2. Renforcer la coordination des partenaires qui réalisent des aides, des soins et de l’accompagnement auprès des personnes âgées dépendantes
  3. Favoriser les échanges, la (re)connaissance mutuelle des missions et périmètres d’intervention
  4. Faciliter le  quotidien des professionnels mais aussi des personnes âgées et de leurs aidants naturels, de leur famille
  5. Améliorer la lisibilité et l’accessibilité de l’offre de services sur le territoire de la MAIA
  6. Mieux répondre aux besoins des personnes en optimisant leurs orientations vers les services les plus adaptés,  en conseillant les prestations les plus pertinentes
  7. Accompagner intensivement les personnes en situation complexe sur du long terme
  8. Observer et  transmettre aux décideurs et financeurs du territoire les points nécessaires à l’amélioration ou à l’innovation de services.
L’intégration, véritable levier vers un changement des pratiques professionnelles, est réussie lorsqu’elle permet à chaque personne âgée et/ou à son entourage de recevoir  le bon service, au bon moment, au bon endroit, par la bonne personne  et sans qu’ils soient à l’initiative de multiples recherches.

L’intégration requiert un mouvement continu dans le temps favorisant la coordination, la coopération et la coresponsabilité des partenaires.

Quelles sont les actions proposées ?

Pour faciliter le quotidien des partenaires afin de mieux servir la personne âgée, le dispositif MAIA s’articule autour de 2 axes:

  1. 1er axe : améliorer l’utilisation et l’articulation des services des champs sanitaire, social et médico-social en facilitant le quotidien des partenaires. Le pilote organise des temps de concertation  en créant une dynamique partenariale forte pour :
    • favoriser la connaissance mutuelle, la lisibilité et l’articulation de l’offre de soins et d’aides pour mieux orienter les usagers
    • développer avec les partenaires des outils communs pour une orientation complète, harmonisée et adaptée aux besoins : annuaire partagé, référentiel de missions des services existants, guichet intégré, procédures, outils de communication…
    • faire évoluer les pratiques professionnelles
    • recenser les points nécessaires à l’amélioration ou l’innovation de services aux décideurs et financeurs.
  2. 2ème axe : le gestionnaire de cas propose une expertise des situations complexes (instables, imprévisibles) et un accompagnement individuel continu et au long cours de personnes âgées vivant à domicile.
    Le gestionnaire de cas:

    • bénéficie d’une formation diplômante spécifique pour réaliser ses missions
    • Il ne se substitue à aucun professionnel, il coordonne les interventions nécessaires au projet de vie à domicile et garantit la cohérence de celles-ci.
    • Il est un interlocuteur privilégié de l’usager et de son entourage et il vient en soutien des acteurs impliqués dans la situation pour rechercher ensemble des solutions adaptées.
  1. Toute personne âgée de plus de 60 ans vivant à domicile et en situation dite complexe
  2. Tout partenaire professionnel ou non du secteur social, médicosocial, sanitaire qui souhaite améliorer son quotidien et le service rendu aux usagers

Quelles sont les formalités à accomplir ?

Lorsqu’un partenaire (CLIC, médecin traitant, infirmier, SSIAD, SAAD, personnel hospitalier, tuteur…)  identifie une situation complexe, il peut saisir le dispositif MAIA  pour orienter l’usager vers le service de gestion de cas.

Particularité de la gestion de cas: l’usager, son aidant naturel ou sa famille ne saisit pas lui-même le service MAIA, c’est obligatoirement un partenaire à l’aide du document adéquat

Quand et comment se font les interventions ?

  1. Les interventions du pilote se font sur le territoire sous forme de rencontres individuelles, de réunions ou de groupes de travail avec les partenaires
  2. Les interventions du gestionnaire de cas se font dans les différents lieux accueillant la personne âgée : domicile, accueil ou hébergement. Les diverses rencontres sont rythmées selon l’évolution de la situation pour permettre une qualité de vie à domicile et pour une bonne coordination des interventions.

Quel est le coût du service ?

Le service est gratuit pour l’usager et les partenaires, le dispositif est financé par l’ARS et mis en œuvre dans les Vosges par le Conseil départemental.

Où trouver le service ?

Trois dispositifs MAIA couvrent le département.
Chaque gestionnaire de cas intervient sur un territoire bien défini.

Dispositif
03 29 29 87 61
MAIA Ouest MAIA Centre MAIA Est
Pilotes Karen Brun Laurence Gegout Marie-Odile Galmiche
Gestionnaires de cas Chloé Millot
Territoire Nord
 Elise Malglaive
Territoire de Charmes à Xertigny
Claudine Simon
Territoire de Saint-Dié des Vosges
Sylvie Henry
Territoire Sud
Myriam Belcour
Terriroire d’Epinal et périphérie
Karine Buda
Territoire de Gérardmer
Chantal Brice
Territoire de Bruyères à Chatel sur Moselle
Catherine Houbre
Territoire de Remiremont

Carte des trois dispositifs MAIA qui couvrent la totalité du département des Vosges
Cliquer pour agrandir la carte et recliquer pour la réduire

Share