Equipe Mobile de Soins Palliatifs (EMSP)

Imprimer Imprimer

Qu’est-ce qu’une Equipe Mobile de Soins Palliatifs (EMSP) ?

L’équipe mobile de soins palliatifs est une équipe interdisciplinaire et pluri professionnelle composée le plus souvent de médecins, infirmiers(es), psychologues et bénévoles qui se déplace au lit du malade et/ou auprès des soignants, à la demande des professionnels de l’établissement de santé.
Elle ne pratique pas d’actes de soins. La responsabilité de ceux-ci incombe au médecin qui a en charge la personne malade dans le service. L’équipe mobile exerce une activité transversale au sein de l’établissement de santé.
Elle a un rôle de:

  1. conseil et de soutien auprès des équipes soignantes des services de l’établissement
  2. de formation, et est éventuellement associée à des fonctions d’enseignement et de recherche.

Quels sont les objectifs de ce service ?

  1. Développer les soins palliatifs dans les établissements, les services, de même qu’à domicile
  2. Facilitant la prise en charge des patients en fin de vie et l’accompagnement de leurs proches
  3. Permettre aux personnes en EHPAD et à leurs proches de bénéficier d’une prise en charge continue de qualité et d’éviter, chaque fois que possible des transferts de résidents vers un établissement de santé
  4. Contribuer à la formation pratique et théorique des équipes mettant en oeuvre des soins palliatifs
  5. Diffuser des informations et des documents méthodologiques relatifs aux bonnes pratiques des soins palliatifs
  6. Contribuer à la recherche clinique dans le domaine des soins palliatifs.
  7. Participer à la dynamique des réseaux de santé.

Quelles sont les prestations proposées ?

  1. Accompagner le patient et les proches : le soutien des proches par l’EMSP s’exerce dans les domaines psychologique et/ou social, pendant la maladie grave ou après le décès.
    L’EMSP intervient à la demande :

    • des professionnels ou équipes référents qui souhaitent établir une collaboration pour le soutien de l’entourage (relation difficile entre les soignants et l’entourage, réactions alarmantes des proches, risque de deuil compliqué, accompagnement d’enfants…)
    • des proches eux-mêmes qui demandent une écoute, un soutien psychologique, un accompagnement du deuil, un soutien social.
      Dans cette mission de soutien des proches, l’EMSP veillera à :

      • communiquer et collaborer avec les autres professionnels ou équipes impliqués dans l’accompagnement
      • organiser, quand cela est pertinent, un relais avec d’autres professionnels des domaines psychologique ou social pouvant participer à la mission de soutien des proches
      • contribuer à l’étude de la possibilité et de la faisabilité du retour à domicile d’un patient, de son maintien au domicile, ou de son transfert dans un établissement de santé
      • réunir toutes les conditions permettant de respecter le choix de lieu de vie du patient
  2. Conseiller, soutenir et former les équipes :
    • aider la réflexion éthique, la prise de décision
    • faciliter les échanges de compétences et de connaissances
    • favoriser l’analyse des pratiques, dans les domaines du soin (gestes), de l’évaluation de la souffrance (somatique, sociale, psychologique et spirituelle), du soulagement des symptômes physiques et psychiques, de la prévention des situations de crise (prescriptions et procédures anticipées), de la communication et de la relation, du soutien de l’entourage
    • prévenir ou accompagner la souffrance des soignants confrontés à des situations difficiles (création de groupes de parole)
    • apporter une expertise en soins palliatifs auprès des autres professionnels
    • mettre en œuvre et participer à des actions de formation, initiale et continue, spécifiques aux soins palliatifs, pour les professionnels et équipes prenant en charge les patients
    • aider à la mise en œuvre d’une démarche et de procédures pour diffuser la culture palliative.

Qui peut bénéficier de l’EMSP ?

  1. Toute personne malade dont l’état le requiert a le droit d’accéder à des soins palliatifs et à un accompagnement.
  2. Toute personne faisant face à une maladie grave ou potentiellement mortelle, qu’elle soit un nouveau-né, un enfant ou un adulte, peut bénéficier de soins palliatifs et de la prise en charge adaptée : personnes souffrant d’un cancer, du sida, d’une maladie dégénérative, des suites d’un accident vasculaire cérébral grave, de la maladie d’Alzheimer…
  3. Les soins palliatifs concernent également les patients hospitalisés dans les services de réanimation ou de soins intensifs lorsque l’objectif de soins n’est plus la guérison.
  4. Enfin, ils s’adressent aux personnes âgées dans des situations complexes, dépendantes ou fragiles ou aux nouveau-nés avec malformations néonatales

Quelles sont les formalités à accomplir ?

La demande faite à une équipe mobile de soins palliatifs émane d’un professionnel de santé et peut être initiée par le patient ou ses proches. Elle est transmise après concertation avec le cadre de santé ou le médecin en charge de la personne malade. L’accord pour l’intervention de l’EMSP est donné par le médecin responsable.

En EHPAD, l’EMSP intervient à la demande de l’équipe soignante, après avis du médecin coordonnateur. Le médecin traitant est informé de la démarche. L’établissement s’engage avec l’EMSP à expliquer la demande auprès du patient et ses proches sur sa prise en charge en fin de vie et sollicite l’adhésion du résident ou de son représentant légal avant toute intervention de l’EMSP. Le médecin coordonnateur doit s’assurer que l’avis de la personne a été sollicité et en fait mention dans le dossier médical.

Le champ de la demande doit être limité à celui des soins palliatifs et de l’accompagnement des malades :

  1. difficultés de contrôle de symptômes physiques ou psychiques générant de l’inconfort
  2. souffrance de la personne malade ou des proches nécessitant un avis et/ou un soutien
  3. difficultés de communication avec le patient ou son entourage
  4. aide à la discussion et à la décision dans le champ de l’éthique (arrêt, abstention, ou poursuite thérapeutique, demande d’euthanasie, sédation)
  5. aide à l’organisation d’un maintien ou d’un retour à domicile
  6. formation du personnel
  7. accompagnement ou prévention de la souffrance d’une équipe
  8. accompagnement ou prévention de la souffrance sociale des patients et des proches

Quand et comment se font les interventions ?

L’EMSP fonctionne au minimum 5 jours sur 7 aux heures ouvrables et participe à la permanence de réponses en soins palliatifs et accompagnement.

Quel est le coût du service ?

Il s’agit d’une prise en charge par l’assurance maladie

Où trouver le service ?

Les Vosges disposent de 4 EMSP

EMSP Épinal – Cœur des Vosges
Centre Hospitalier Émile Durkheim
13 rue Eugène Lutherer
88190 Golbey
Tél: 03 29 68 15 60
EMSP Gérardmer
Centre Hospitalier de Gérardmer
22 boulevard Kelsch, B.P. 129
88407 Gérardmer
Tel: 03 29 60 29 58
EMSP Ouest vosgien
Centre Hospitalier de Neufchâteau
1280 avenue Division Leclerc
88300 Neufchateau
Tél: 03 29 94 80 00 (poste 68 66)
EMSP du Territoire de la Déodatie
Centre Hospitalier Saint Charles
26 rue du Nouvel Hôpital
88187 Saint Dié des Vosges
Tel: 06 87 66 56 69
Share