Unité Cognitivo-Comportementale (UCC)

Imprimer Imprimer Mise à jour le 11/1/15

Qu’est-ce qu’une Unité Cognitivo-Comportementale (UCC) ?

Une Unité Cognitivo-Comportementale (UCC) est un service de 10 à 15 lits que l’on trouve au sein d’un centre hospitalier et plus précisément d’un service de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR). Elle répond à la problématique de la prise en charge en phase aiguë des troubles du comportement chez les patients déments.
Elle dispose, au sein de locaux sécurisés et rassurants, de lieux communs de vie sociale et d’activités, d’espaces de déambulation et de chambres à un lit.
Il ne s’agit pas d’une unité d’hébergement. La durée de séjour prévue est de 30 jours comme pour les autres unités de SSR.

Quels sont les objectifs de ce service ?

  1. Accueillir des patients déments en état de crise psycho-comportementale
  2. Apporter un cadre sécurisant aux patients
  3. Les protéger des risques encourus pendant cette période aiguë
  4. Evaluer leur déficience
  5. Réaliser une évaluation gériatrique standardisée
  6. Stabiliser les troubles de comportement, grâce à un programme individualisé de réhabilitation cognitive et comportementale en prenant soin de traiter ce qui peut l’être, particulièrement la souffrance psychique
  7. Envisager la réadaptation fonctionnelle
  8. Permettre un répit pour l’entourage, accompagner les aidants et travailler en partenariat avec eux
  9. Organiser et rendre possible un retour du malade à son domicile ou dans sa structure d’accueil dans des conditions favorables.

Quelles sont les prestations proposées ?

Différentes activités de réadaptation cognitive sont proposées au patient pendant le séjour :

  1. repas thérapeutiques
  2. guidance dans les actes de la vie quotidienne (toilette, habillage, participation au dressage de la table, au service des repas, à la vaisselle)
  3. activités occupationnelles: chant en groupe, jeux d’adresse, soins d’esthétique, photo langage, entretien de l’équilibre par des activités portant sur l’axe corporel, toilettes relaxantes, travaux manuels, promenades dans le jardin de l’unité

Le patient va bénéficier d’une prise en charge personnalisée, individuelle, et qui sera ensuite transmise par l’équipe soignante à la famille ou aux professionnels de santé afin d’optimiser le retour et la poursuite des soins.
Les familles et surtout l’aidant principal bénéficient d’un soutien psychologique s’ils le souhaitent et d’une éducation thérapeutique.

Quel public peut être hospitalisé en UCC ?

  1. les patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées
  2. et gardant une activité locomotrice avec déambulation
  3. et présentant un état de « crise » avec troubles du comportement (agressivité, hyperémotivité, hallucinations, troubles moteurs, agitation, troubles du sommeil graves) imposant une prise en charge spécifique en unité sécurisée.

Les patients proviennent essentiellement de leur domicile ou d’établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes.

Quelles sont les formalités à accomplir ?

L’admission ne peut pas se faire dans l’urgence.
L’orientation de patients en UCC est faite par :

  1. le médecin de ville quand le malade est à domicile ou en EHPAD
  2. le médecin responsable du service court séjour gériatrique ou d’un autre service hospitalier après la réalisation d’un bilan médical approprié.

Après contact avec le médecin ayant en charge le patient, le médecin responsable de l’unité propose un séjour de durée prédéfinie et en informe la famille.

Quel est le coût du service ?

La personne étant hospitalisée, le coût du séjour est pris en charge par l’assurance maladie sans avance de frais sauf pour le forfait hospitalier.
Le patient peut ensuite se faire dédommager par sa complémentaire santé selon la nature du contrat.

Quand et comment se font les interventions ?

Le service est ouvert 7 jours sur 7 et 24 h sur 24. Différents professionnels dédiés et spécialisés dans le soin et l’accompagnement interviennent:

  1. médecin ayant une expérience ou une formation en réhabilitation cognitivo comportementale
  2. psychologue, psychiatre
  3. professionnels de rééducation (psychomotricien, ergothérapeute…)
  4. personnels paramédicaux (infirmiers, d’assistant de gérontologie d’aide médico-psychologique, psychomotricien, psychologue, ergothérapeute, assistante de gérontologie).

Où trouver le service ?

Dans les Vosges, il existe une seule UCC:
Centre hospitalier Emile Durkheim
13 rue Lutherer
88190 Golbey
15 places
Tel: 03 29 68 15 71
Site internet
Courriel

Share