USLD (Unité de Soins de Longue durée)

Imprimer Imprimer Mise à jour: 4/1/15

Qu’est ce qu’une USLD ?

Les Unités de Soins de Longue Durée (USLD), autrefois appelées « long séjour » sont des établissements sanitaires, attachés aux centres hospitaliers qui accueillent et prennent en charge des personnes:

  1. présentant une ou des pathologie(s) organique(s) chronique(s):
    • active(s) au long cours ou susceptible(s) d’épisodes répétés de décompensation
    • et pouvant entraîner ou aggraver une perte d’autonomie
  2. requérant:
    • un suivi médical rapproché
    • des actes médicaux itératifs
    • une permanence médicale
    • une présence infirmière continue
    • l’accès à un plateau technique minimum.

Les USLD prennent en charge des patients qui ont des besoins de soins et d’accompagnement soit à l’issue:

  1. d’un séjour dans un établissement de santé
  2. dans un établissement médico-social
  3. ou directement du domicile.

Bien qu’étant un établissement sanitaire, l’USLD relève du service tarification du Conseil départemental comme les établissements médico-sociaux.

Quels sont les objectifs des USLD ?

  1. Assurer aux patients les soins d’entretien de la vie, les soins médicaux et techniques, les soins relationnels
  2. Prévenir l’apparition ou l’aggravation de la dépendance en maintenant les capacités restantes
  3. Elaborer un projet de vie individuel pour chaque patient dans le souci de sa qualité de vie
  4. Assurer l’accompagnement des familles et des proches.

Quelles sont les prestations proposées ?

Une USLD possède plus de moyens techniques et humains qu’un EHPAD car les personnes sont en totale perte d’autonomie. Les personnes accueillies bénéficient:

  1. d’un hébergement en chambre individuelle (parfois 2 lits pour les structures anciennes)
  2. d’une aide continue aux actes essentiels de la vie quotidienne assurée par le personnel soignant
  3. d’un service de restauration
  4. de l’entretien du linge personnel
  5. d’une surveillance médicale, de soins infirmiers et de nursing
  6. une présence de personnel infirmer 24 h/24 et une astreinte médicale 24h/24
  7. d’un plateau technique plus performant qu’en EHPAD
  8. de soins palliatifs si nécessaire.

Qui peut bénéficier de ce service ?

Les personnes âgées en perte d’autonomie importante nécessitant une surveillance et des soins quasi constants. L’USLD est aussi ouverte aux personnes de moins de 60 ans selon les mêmes critères en l’absence de structures adaptées comme une Maison d’Accueil Spécialisée (MAS).

Quelles sont les formalités pour entrer en USLD ?

Le médecin, le plus souvent hospitalier ou d’un service de suite et réadaptation, après concertation avec le patient et ses proches formule une demande d’admission comprenant une partie administrative et une partie médicale. L’entrée directe du domicile reste rare. L’admission s’opère après accord du médecin chargé de l’unité de soins de longue durée après évaluation gériatrique médico-psycho-sociale comportant une évaluation de l’autonomie et des soins médico-techniques requis, qui peut notamment être réalisée par l’équipe mobile de gériatrie ou l’unité de consultations et d’hospitalisation gériatriques. Dans le cas d’un patient en provenance d’un établissement médico-social l’admission est prononcée en concertation avec le médecin coordonnateur.

L’état de santé et le niveau d’autonomie de la personne sont régulièrement réévalués, si ceux-ci s’améliorent, une réorientation en EHPAD, voire à domicile est envisagée. La sortie peut se faire vers une Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) pour les personnes de moins de 60 ans.

Quel est le coût de ce service ?

Au même titre que l’EHPAD, l’USLD relève de 3 tarifs :

  1. Le prix d’hébergement correspondant aux prestations hôtelières, il est à la charge du résident ou de sa famille. Une Allocation Personnalisée au Logement peut, en fonction des ressources du résident, diminuer le coût mensuel de l’établissement. En cas de difficultés financières, le personnel de l’établissement peut orienter le résident vers un dossier d’aide sociale à l’hébergement.
  2. Le tarif dépendance se décline selon le niveau de dépendance du résident, il est calculé grâce à la « grille Aggir », il est financé dans le cadre de l’APA en établissement par le Conseil départemental, hormis un ticket modérateur (correspondant aux GIR 5/6) qui est à la charge du résident. Dans les Vosges, le tarif dépendance est versé directement à l’établissement sous forme de dotation globale. La majorité des personnes en USLD relève des groupes 1 et 2 de la grille Aggir.
  3. Le tarif soins est pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie. Il est fixé par le directeur de l’Agence Régionale de Santé.

Six USLD de 24 à 30 places couvrent le département des Vosges.

Carte des USLD (Unité de Soins de Longue Durée) dans les Vosges

Pour avoir des informations, cliquez sur les icônes pour faire apparaître une vignette. Vous pouvez zoomer pour faire apparaître les rues. Une fois que vous avez zoomé sur un établissement, pour retrouver la carte des USLD, il suffit de cliquer sur « Recentrer la carte »

Share